Le Clan Eynire
/! ATTENTION LE CLAN EYNIRE A DEMENAGE /!

voici la nouvelle adresse :

http://eynires.free.fr/forum/index.php



A tous les Eynires:

Vous avez jusqu'au 17 janvier pour vous inscrire</font></span></div>



Bienvenue dans le Grand Salon des Eynires, mercenaires sous l'Egide de Brumaire !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexionRecensement

Partagez | 
 

 Au bord de la rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konala
Mercenaire Eynire
Mercenaire Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Konala
SpécialisationS:
Niveau:
165/200  (165/200)

MessageSujet: Au bord de la rivière   Lun 1 Déc - 18:15

[Allez un peu de Rp hophophop]

Konala s'ennuyait profondément. Assise au comptoir de la taverne du Pinchau à Brakmar elle eu soudain une idée. Allez pêcher du poisson pané, elle en rafollait.

*Dur dur, faut que je marche jusqu'à la rivière Kawaï, je suis si fatiguée...*

Rattrapée par sa nature de Sadidas, elle fit donc un petit somme sur sa chaise, les yeux ouverts, et oui même un vigilant Sram ne se serait pas rendu compte que la Sadidette avait mis au point un stratagème parfait. Elle dormait les yeux ouverts, ce qui lui permettait de se reposer en toute situation.

Deux heure plus tard...

Elle se reveilla enfin, les yeux un peu collés, mais bon elle avait connue pire.


*Allez au boulot la grosse*

Elle adorait en effet se donner des petits surnom débile. Enfin passons. Elle mis donc deux autres heures pour arriver au bord de le rivière, à dos de dragodinde bien sûr. Kovu, cette dernière, (Konala était bien entendu fan des Déshein a Nimé Disné) s'abreuvait tranquillement et notre aventuirière s'assit tout en installant sa canne a pêche. Mais voilà, le voyage avait été très éprouvant et Konala piqua un somme sans s'en rendre compte. Un pichon assez costaud tira sur la ligne, ce qui la reveilla en sursaut. Elle n'était pas très habile au réveil (en supposant qu'elle l'était à d'autre moment). Après quelques acrobaties pour récupérer le poisson et quelques grognements (vous avez déjà vu un Sadidas qui aime être réveiller vous?) elle tomba a l'eau. Elle ne savait pas nager...

- Aidez-moi, par pitié. Je ne veux pas mourir. Je dormirais plus quand je serais de garde a la tour de Brakmar je le promet.

Elle se débattait tant bien que mal dans l'eau plutôt agitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiymu
Conseiller(e) Eynire
Conseiller(e) Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Kaiymu
SpécialisationS: Commandant Espion et membre de la branche RP.
Niveau:
164/200  (164/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Lun 1 Déc - 20:31

Kaiymu entendit au loin des cris très aiguës, il perçut les mots "Aidez" "mourir" "garde" "brakmar"

Il appela son bouftou, le cheveucha et le faisait courir du mieux qu'il puisse jusqu'aux cries.

Arriver a ce point là, il vit une sadidette crier de toutes ces forces qu'elles ne savaient pas nager.
Il été prêt a courir la sauver, elle était plutôt mignonne et pense qu'en échange elle lui donnera un cadeau.

Il été entrain d'enlever ces lourds objets, quand il remarquât qu'elle été Brakmarienne ...

Kaiymu réfléchit a 2 fois avant de sauter, sauver une belle, jeune et jolie brakmarienne, ou la laisser mourir et enlever une plaie de moins pour Bonta ...

"Garde mes objets précieusement Portugès, ton maître a du travail ...
"

Son cœur pris la décision a sa place, il sauta, nageât longuement jusqu'à la Sadidette qui avait presque couler.

Il l'attrapa par le haut du corps, et la ramena a la berge la plus proche. Son bouftou (Portugès comme il l'appel) accouru pour voir si tout aller bien.

Kaiymu vit la belle sadidette inconsciente, il appela son tofu et lui demanda de courir a l'hôpital d'Amakna d'urgence car sa vie été en jeux.
Il la contempla et se mis a lui fair un massage cardiaque, son bouftou l'aida en enveloppant la Sadidette de sa belle toison pour pas qu'elle attrape froid ...

Au bout d'une dixène de minute, il comprit que c'était peut être la fin ...
Il eu des remords de ne pas avoir sauter avant ... Il commença a s'appitoyer sur son sort quand tout a coup ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konala
Mercenaire Eynire
Mercenaire Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Konala
SpécialisationS:
Niveau:
165/200  (165/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Lun 1 Déc - 22:09

- Kof Kof Kof

Konala cracha plusieures gerbes d'eau. Elle regarde le jeune Osamodas qui l'avais secouru après avoir hesiter pas mal de temps . Elle se releva et le gifla.

- Sa c'est pour avoir hésiter a me laisser mourir. Toujours aussi Bon-a-Rien par chez toi.

Elle le gifla de l'autre côté.

- Et si tu crois que je t'ai pas vu me reluquer. Namého tu crosi quoi? J'aurais été un jeune Sadi male tout poilu tu m'aurais laisser couler comme un craqueleur.

* Les hommes tous les mêmes. Si mon mari l'avais vu il lui aurrait flanqué un de ces flétrissment. Rolala j'aurais aimé voir sa une bonne petite bagarre entre homme c'est trop mignon*

Elle sourit, ravi de ses pensées sadique. Elle toisa du regarde l'osamodas et commenca a monter sur sa drgodinde.

- Allez viens Kovu, on ne reste pas en si mauvaise compagnie. C'est indigne d'une Sadida de mon rang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aszhara

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Aszhara
SpécialisationS: F.I.
Niveau:
114/200  (114/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Lun 1 Déc - 23:59

[Edit by Flamb : Je mets en Spoiler pour qu'on en tienne pas compte. Very Happy]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiymu
Conseiller(e) Eynire
Conseiller(e) Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Kaiymu
SpécialisationS: Commandant Espion et membre de la branche RP.
Niveau:
164/200  (164/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 0:09

[Edit by Flamb : Sans objet. ^^]

*se frottes les joues*

A la sale bworkette elle m'a pas rater, je l'est est pas vue venir ces deux là ...
Heureusement que je suis un vrai chevalier, sinon foi d'Osamodas, mon bon Portugès l'aurait manger tout cru.

Aller vien mon bonne ami
*Son tofu était revenu, bredouille ...*

... Je me disais bien qu'ils allaient pas te comprendre, de toute façon, elle aurait mériter la mort.

Par chance, ma belle petite femme m'attend a la maison, je dois me sécher d'abord ... Que faire.

*Il se mit la main sur son menton et la deuxième sur Portugès pour réfléchir*

Mmh ... Brâkmar, cette ville putride entourée de lave. Mais oui bien sur !!! La lave

Aller hue Portugès !!

Quelques temps plus tard, il fut conduit près des douves de Brakmar histoire de sécher ces beaux habits, pensif il réfléchit a ce qu'il venait de lui arriver


Une brakmarienne, reste une brakmarienne ... Mais c'est une créature de ce monde après tout ... Non mon bon Kaiymu tu a fais le bon choix

*gratouille Porturgès*

J'aimerais quand même lui rendre la monnaie de sa pièce si je la recroise, foi d'Osamodas elle tâtera de ma pelle ...
Aller vien Portugès, Amayiro m'attend pour mon rapport

Son bouftou bella simplement et se contenti de "ronronner", ils partirent au loin avec le soleil en pleine face une chanson dans la tête ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aszhara

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Aszhara
SpécialisationS: F.I.
Niveau:
114/200  (114/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 8:22

(oulala merde j'ai tout caffouiller, j'ai confondu les alignements, je me gourre, je poste pour le clan sur un forum de zik japonaise.... pig désolé Shocked )

[Edit by Flamb : Surtout que Konala c'est pas une tendre...*sifflote*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avrakedavra
Veteran
Veteran
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: avrakedavra
SpécialisationS: com'
Niveau:
183/200  (183/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 13:10

Pendant ce temps là à Astrub

*ronchonne*
c'est toujours les mêmes qui sont de corvées !!!
"Et n'oublie pas de briquer le bar avec la longueur de tes poils ce sera aisé !"
nananana
*grommele*

Avrakedavra, avait pris la fâcheuse habitude de trainée dans la taverne du coin au grand désarroi de sa femme Lavande . Celle ci ne manquait de réagir vivement et de tenter de raisonner son mari .

Je dois avoir l'esprit d'Osamodas pour accepter de rester avec cette ....et puis zut on m'attend à la taverne pour une partie de carte ...

Le sadida encore plein de poussière et de toile d'araignée posa son balai et abandonna les taches ménagères pour se rendre à la taverne
En effet, il apprécie jouer aux cartes avec son amie ecaflip Flambeuse, même s'il ne gagne jamais, allez savoir pourquoi ? peut être le fait qu'il s'endorme en plein milieu de partie
il s'apprêtait donc à traverser l'artère principale d'Astrub quand une sadidette détrempée chevauchant une dragodinde le percuta de plein fouet


NOM d'un troll !!! Vous pourriez pas faire attention !! La vitesse est limitée au troisième trot ici ! vous avez failli me tuer !

s'en suivit un flot d'insultes que je préfère éluder. La réponse de cette inconnue ne tarda pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aszhara

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Aszhara
SpécialisationS: F.I.
Niveau:
114/200  (114/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 14:30

Au même moment, dans le quartier des Bricoleurs de Bonta, une explosion se fit sentire.

Une ombre sur une dragodinde brillante, noire, avec une armure, sortit à toute allume en portant sur son dos, l'être (bien trop rapide pour être distingué) et un sac de Prismes de conquêtes.

Quelques secondes plus tard, la milice arriva, sauts à la main, pour tenter d'éteindre le feu déclanché par l'être malveillant.

L'incendie dura 5 heures. Une fois éteind, le feu, tellement puissant, avais brûllé le Cahier des Artisans Bricoleurs, ainsi que toute les formules et installations disposées dans l'Atelier.

Non-loin de la sortie de Bonta, dans la Forêt de Litneg, s'était arrétée la créature montée.

Une sentinelle,e l'ayant repérée, en avais averti la milice. A peu près 10 minutes plus tard, à la Milice de Bonta, était placardé un avis de recherche :

Est recherché, mort ou vif ;
Cuaragoraz le Maudit,
Disciple Osamodas de famille
brâkmarienne, dernié né et survivant
de sa famille.

Condamné à l'enprisonement à vie à Bonta pour
Mise à feu et à sang d'un quartier complet de Bonta.

Quiconque apporte sa tête ou son corps, se verra
récompensé de 5.950.000 K .



L'Osamodas, maintenant dehors, regarda son bien gros butin, à savoir 50 Prismes de Conquête bontariens. Il laissa, dans un élan d'anxiétée, se déployer ses ailes de Démon. Chose qu'il n'aurais pas dû faire...

Au même moment, de bonta résonna le son d'un Cor de Guerre, signalant la detection d'un demon. Les oiseaux s'envolent tous. Les maîtres bolêts se cachèrent dans les arbres. Un énorme vent, venant comme qui dirais du "coeur" de Cuaragoraz, balaya toute les herbes aux alentours. Ces yeux devinrent rouges vifs, et la voix de Cuaragoraz se modifia en grave...

Il laissa s'échapper un "Bontariens, Craigneeeezz ma colèèèrrre !! Graaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!"

Se cri se fit entendre jusqu'à Astrub, pourtant à plus de 2 jours de marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konala
Mercenaire Eynire
Mercenaire Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Konala
SpécialisationS:
Niveau:
165/200  (165/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 16:42

( Je ne tiens pas compte du premier RP du Cuaragoraz je n'aime pas qu'on me dise ce que je dois faire mouahahah xD)

Elle chevacha Kovu, qui courrait à une vitesse très élevée. Elle voulait rejoindre son bon petit lit douillet, dans sa jolie maison, et oui les brakmariens aiment aussi les jolies choses de temps en temps,, non loin de la taverne d'astrub. Elle remit sa technique de sieste dissimulé en marche, tout en restant agrippée au rennes de son destrier. Elle se reveilla une heure plus tard. Elle se trouvait a la port Sud d'astrub. Elle ralentit la cadence, le passage de dragodinde étant limité a 20 foulée par minutes. Kovu était un dragodinde male agoraphobe. Il se sentait mal a laisse à Astrub, les cris geneaient les deux aventuriers.

-Qui veut du poisson? Il est frais mon poisson!
-De la viande, qui veut de bon bifsteack de Kanigrou? Plus frais que le poisson d'a côté!
- Achete panoplie boune c'est très urgent.

*Pas possible tout ces noobs, sérieux il pourrait pas rester à Incarnam! Il y a toujours un brouahah d'Enfer*

La Sadidette diriger lentement Kovu, evitant d'écraser les jeuens Eni et xélor au passage. Une fois la banque passée, une jolie dragodinde émeraude passa devant Kovu, son maître lui courant apparaement derrière, elle avait dû lui echapper! N'écoute que ses parties genit*** euh son coeur, Kovu se lança a la poursuite de la femelle percutant au passage un Sadida qui avait l'air de très mauvaise humeur. Cela fit perdre l'équilibre a Konala qui s'étala sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Flambeuse-

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: -Flambeuse-
SpécialisationS:
Niveau:
199/200  (199/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 17:20

Flambeuse attendait à la Taverne, la coiffe rabaissée, le genou contre la table, la chaise en équilibre. Elle se balancait d'avant en arrière, sa queue s'appuyant sur la poutre derrière quand la jeune femme penchait trop en arrière. Cachant son regard derrière les portes-bonheurs de sa coiffe, elle scrutait les environs, tranquille. Elle battait avec calme un jeu de cartes ne contenant que des cartes rouges aux symboles étranges, et crépitant étrangement d'une flamme orangée. Un brouhaha venait de la porte, des citoyens inexpérimentés courraient dans tous les sens, et le soleil commençait s'était frayé un chemin à travers les nuages, éblouissant petit à petit les Astrubiens.

Pauvre de moi... Quelle piètre journée. Et Avrakedavra qui te vient pas. Grr... Bon, allons se dégourdir les pattes un peu. Viens Kuro.

Le petit chat s'écarta juste au moment où le pied de Flambeuse frappa le sol. Il s'empêtra comme d'habitude dans les plis que faisait la cape quand sa maîtresse se relevait, et risquait sa vie à chaque fois qu'elle empoignait son sabre. Elle avait l'habitude de le planter dans n'importe quoi. Laissant traîner la lame sanguinolente au sol, elle avança de quelques pas, se frottant les yeux. A ce moment précis, elle vit quelques écorces d'arbre mêlés à des poils de Sadida voleter devant la porte, traversés par un animal stupide qui continuait la route sur les genoux en dérapage, avec un air niais.

What the...

Elle courut à toute vitesse à l'extérieur...

Avrakedavra ! Mais que fais-tu à moitié nu, par terre, avec une jeune disciple de Sadida dans la rue ? C'est quoi ce bazar ?

Elle avait hurlé plus fort que la foule. Le monde semblait s'arrêter, puis reprendre vie tout doucement. Le temps semblait pris dans une sorte de... glu. Au bout de quelques secondes on pouvait entendre de sourds battements d'ailes suivis de quelques plumes blanches tomber par terre.

"M'est avis que tu troubles la quiétude de cette noble cité, toi..." dit d'un ton narquois un jeune homme assis au dessus de la taverne.

La soleil placé derrière l'homme, Flambeuse ne pouvait le reconnaître.


Qui es-tu... pour me... parler ainsi...? Attends... voir...

De majestueuses ailes de démone fleurirent du dos de l'Ecaflipette, des pointes apparurent, ainsi que du sang sortant de ces nouvelles formes.

Tu... vas... souffrir, essaya-t-elle d'articuler tandis que l'homme riait.

Un nuage devant le soleil mit fin à l'anonymat de ce dernier, et au charisme également. Un petit mais très vétuste disciple de Xélor avec deux grosses cornes et une toison violette siégeait sur le toit de la taverne.

"Meth.." je chuchotai.
"Merd..." il susurra.

Déstabilisé par ce ridicule, il ne put tenir plus longtemps son sortilège. Flambeuse lui tira la langue avant de se précipiter vers les deux êtres à poil(s) (HAHA !) en plein milieu de la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aszhara

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Aszhara
SpécialisationS: F.I.
Niveau:
114/200  (114/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 18:55

Au même moment...

Cuaragoraz, devenu Démon incontrôlable, se mit en position de combat, Sortit son lourd marteau, et baissa sa coiffe Osamodassienne. Il regardais du coin de l'œil les troupes Bontariennes foncer sur lui de toute parts.

Les troupes arrivées à quasi-corps-à-corps, il releva sa coiffe d'un coup de tête, laissant apparaître un petit sourire niais. Le temps fût comme ralenti, Cuaragoraz disparu d'un seul coups, et les miliciens étaient déboussolés.

Mais il n'étais pas disparu... bien du contraire... Les gardes tombèrent, un à un, les uns après les autres, dans un petit gémissement. Leurs os avaient été complètement broyés de l'intérieur par la force d'un coup de marteau placé dans le bas ventre, laissant une bosse renfoncée à l'endroit de l'impacte. Les bruits d'os craqués s'enchaînèrent, pour ne laisser que 2 miliciens, d'un grade supérieur, et bien plus puissants.

Cuaragoraz réapparus devant un de ces deux gardes, par on ne sais où, puis disparu à nouveau pour réapparaître dans son dos; Il lui infligea un coups de marteau, tenu cette fois par ces deux mains. La réaction ne ce fit pas attendre. La colonne vertébrale du garde se déchiqueta, son corps se coupa en deux parties, presque parfaitement tranchées. Étrange, l'effet de ce marteau, aussi tranchant qu'une épée, et un porteur aussi rapide avec un tel poids. Le second, pris de peur, s'enfuit. Cuaragoraz réapparus et cria

"Cours, va prévenir ton roi... Le fléau, le MAUDIT, est de retour pour accomplir sa vengeance !"

Il fit un tournant à 180° sur lui-même, puis couru en direction d'Astrub.

"Au tour de la citée non-alignée de subir la vengeance du maudit, après tout ce que vous m'avez fait enduré... Vous allez subir le même, mais en dix fois pire !"

Il disparu, réapparu 15 mètres plus loin dans un arbre, re-disparu, réapparu 17 mètres plus loin, près d'un arbre, et ainsi de suite...

Quelques pierres retombèrent des arbres, les nuages sombres, orageux, semblants suivre le démon maintenant incontrôlable...


Retour à Astrub.

le Mercenaire Kerubim est en entretien avec Osmadola, directrice des avis de recherches et dirigeante de la milice pénale d'Astrub.

- "Générale, on nous signale de la part de Brâkmar que la... chose... c'est échappée de leur prison."
- "Vous rigolez ?"
- "Non, Générale. Et l'on as également le signalement d'une créature brâkmarienne ayant tuée plus de 100 miliciens Bontariens il y as 1 heure..."
- "Quel est sa position actuelle ?"
- "Il est en Plaine de Cania, se dirige rapidement vers Amakna, citée d'Astrub."
- "Sonnez le clairon, mettez les gardes en alerte rouge constante, il ne doit pas re-entrer dans cette citée ! Nous serions perdus !"
- "Bien, Générale."

Le Clairon retentit. Toute la citée semblais avoir été désertée en a peine 5 secondes... A l'exception de quelques aventuriers, près de la taverne d'Astrub, avec une Ecaflipette qui passait la langue à un Xélor minuscule, et deux Sadida qui semblaient... Bien s'entendre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiymu
Conseiller(e) Eynire
Conseiller(e) Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Kaiymu
SpécialisationS: Commandant Espion et membre de la branche RP.
Niveau:
164/200  (164/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mar 2 Déc - 21:13

Aller Portugès, dépêche toi Amayiro m'attend, ma petite femme aussi ... Se soir ya un match du FC-Jiva contre les jeunes de Oto Mustam.

On verra bien
Beeeeeeeeh


Oui je sais tu es fatiguer, bon je continus a pied, repose toi
Beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeh

Quoi ? Tes trop fat ... NON D'UN DRAGONET ASSOIFFES, vite dépêche toi !!!

Kaiymu avait vue de loin une énorme explosion de la cité Bontarienne, il voyait des gens courirent de partout et crier au pillage.


Kaiymu, sortis sa superbe Min'strelle brillante et la fis virevolter en l'air.


Bon, je dois agir ... Mmh ... Bon
Il lanca un sort et une horde de tofu apparurent.


Bon votre mission est simple, aider les Poum'pied a éteindre se feu ... Compris ?

Les tofus acquisèrent ensemble et foncèrent au puit les plus proches


Quand a toi Portugès, tu va simplement te reposer de ce côte là, je m'occupe de ce feu.

Par chance, Kaiymu était différent des autres disciple, lui ce qu'il l'interesser était l'eau et ces compères les animaux et non comme la pluspart le feu.
Il parvint a éteindre quelque bout de bois embraser grâce a ca superbe Min'Strelle.

L'armée de Tofu revînt, des sceaux dos sur la têtes, dans un fracas énormes ils déversèrent tout le contenus dans le feu.

Après, 5 heures acharnées et surement une bonne rouste qui l'attendait, Kaiymu alla voir Amayiro pour lui demandait ce qu'il c'était passer et donner son rapport.


-Tout ce qu'on le sait, c'est que c'est un Osamodas et qu'il méritent la mort, j'ai envoyer des sentinelles fair le guet au cas ou ...
-Tener moi au courant, j'ai une sadidette a chatié, et un futur Osamodas bientôt mort ...

Kaiymu rentra chez lui nerveux du sort qu'il l'attendais. Il aimait ça femme et savait que c'était réciproque:
-C'EST A CETTE HEURE LA QUE TU RENTRE !!!!
-Mais bibiche ... Non pas le rouleau a pâtisserie, repose ... repose ... REPOSE *boom*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konala
Mercenaire Eynire
Mercenaire Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Konala
SpécialisationS:
Niveau:
165/200  (165/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mer 3 Déc - 0:13

Une ecaflipette se precipita dehors alors que Konala se remettait tout juste de ses émotions. Elle se releva rapidement, sortit son sifflet et fit un bruit pas possible. 10 secondes plus tard, Kovu était de retour. La Sadida attrapa les rennes de l'animal et se mis face a l'ecaflip, la toisant du regard.

-Je ne te permet pas d'insinuer de telle choses. Je n'aime pas les hommes poilu, surtout quand il sont si cabossé.

Elle se retourna vers le Sadida.

- Ce n'est pas contre toi mais notre dieu a quand même bien foirer sa création en inventant notre Sadida reproducteur. Il devait avoir une indigestion ce jour là...

*Pense a son mari et à son corps parfait et a leur parti de gambette en l'air dans les fourré d'astrub...*

- Enfin bref sur ce j'ai des obligations, une sies.. euh des personnes de la plus haute importance attendent mes conseils. L'ecureuil Chenapan nous a encore échappé. Mais cependant j'ai aussi besoin de me detendre.

Elle fixa les cartes de Flambeuse.

- Tu aimes les cartes? Je pense avoir encore un peu de temps pour uen partie. Tu va voir de quoi je suis capable.

Elle fit un sourire et un clin d'oeil ravageur a l'assistance. Après avoir attaché Kovu a un arbre, lui laissant un bol d'eau, elle contourna Flambeuse, se déhanchant quelque peu. ELle ouvrit a deux main en grandes les portes de la taverne et rentra, d'un pas a la fois élégant et provocateur.

[ Qui a dit que j'était gentille? xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiymu
Conseiller(e) Eynire
Conseiller(e) Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Kaiymu
SpécialisationS: Commandant Espion et membre de la branche RP.
Niveau:
164/200  (164/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mer 3 Déc - 1:27

Le lendemain, Kaiymu due dormir sur le canapé, une grosse bosse sur le crâne en guise d'oreiller.
Tandis qu'il venait de se reveiller, un doux parfum d'omelette envahit la pièce.


-Bibiche ? Tes plus fachés ?
-Si, mais tu me connais je peu pas t'en vouloir longtemps, aller assied toi et prend cette gelée pour ta bosse et mange mon Omelette de tofu.

La femme de Kaiymu, une belle Fecatte, été jeune et belle. De long cheveux blond et bouclés descendait jusqu'au ces belles formes enjolivantes et s'illuminait de beauté quand les rayons de soleil venait les caresser. Elle avait un visage magnifique, on voyait une grande guerrière sous se masque de femme au foyer. Elle ne supportait pas les injustices, et quand elle le pouvait s'arranger pour résoudre les conflits.
Ces voisins la surnome "Ouander-Ouaman" Car elle arranger plusieurs problèmes inter-voisins. Aller savoir pourquoi ...

C'était une "femme-poule" Elle ne supportait pas de voir son mari partir a la guerre et savoir que 1.000 et une bricoles peuvent lui arriver.
Elle ne travaillait pas et vivait grâce a l'argent de son mari, il ne gagnait pas beaucoup, mais celui lui suffisait.


-Merci, j'ai énormément de travail, je dois aller voir Amayiro pour savoir si oui ou non il a des informations.
Si oui je dois agir en sorte ... Et j'ai une revanche a prendre sur une sadidette, grommella t'il.

-Sur une sadidette tu dis ? Qu'est que tu as encore fais ?

-Rien, c'est une longue histoire ... Bref mon amour je dois y aller, je suis déjà en retard.

-Bon ... Tu n'a même pas manger, fais comme tu le souhaite .. Bisous, que Feca sois avec toi.

Il claqua la porte et courus de hâte a son étable. Kaiymu alla chercher son fidèle Portugès. Il été réveiller depuis peu et manger déjà avec ses nombreux amis.
Ils adoraient les animaux dans cette famille, Portugès ne pouvait pas s'ennuyer
.


Bon, mon gros Portugès, on doit foncer a la milice Bonta, Amayiro m'attend déjà ... Voyons ce qu'il pense des actes de la veille.

Arriver a la milice, Kaiymu laissa son fidèle Bouftou a l'entrée.


Tu bouge pas je reviens vite.

Kaiymu s'inclina devant Amayiro qui était très énerver, et lui demanda de s'excuser pour son retard.


-Mille fois désoler mais les événement de la veille m'ont fatiguer et ma femme m'en voulait. Bref, avait vous le rapport sur les actes de cet Osamodas ?

-Les femmes ... Quels sources de problèmes, ... Oui un des sentinelles a sonner l'alerte, j'ai envoyer l'élite Bontarienne, l'une des meilleurs garnisons, plus de 100 hommes formées au pire combat, ayant déjà terrasser maintes ennemies.
Sur les 100 hommes aucun n'est revenus, ce Brakmarien est un vrai démon, par chance, un espion embusquer vue la scène.
D'après son rapport, cette homme est capable de se rendre invisible et de frapper extrêmement fort, ces coups pleuvait et il entendait les bruits des os ce craquer et se fissurer.
Par ma lame, si je l'attrape, je le coupe comme un vulgaire Souchi
En tout cas, les garnisons et les rondes ont été tripler et nos espions sont a sa recherche dans tout Amakna, foi de chef, il mourra comme il se doit.

-Une garnison entière a lui tout seul ... Un Osamodas invisible qui frappe fort ... Mmh déjà entendue parler de ça quelque part, croyez moi je vais venger mes amis et mener mon enquête.
Avant ça je vous demande de régler un compte personnelle, une péronnelle m'ayant manquer de respect.

-Vous avez 24 heures, ni plus, ni moins.

-Bien chef !! D'après la direction qu'elle prit après qu'elle m'est baffer ...
Amayiro pouffa de rire

-Qu'est qui vous fais si rire ?

-Un, vaillant soldat comme toi ... Terrasser par les gifles d'une sadidette ... A mourir de rire.

-... Bref, passons, je pus apercevoir qu'elle se rendait vers Amakna, Je vais voir ce que je peu faire.
Je vous remercie infiniment, bonne journée et a bientôt.

Kaiymu, vit Amayiro rigoler encore et toujours a ce qu'il venait de raconter, vexer, il partit voir Portugès qui croqua un Os de chafer.


Aller mon bon gros, direction le Zaap et hop Amakna puis Astrub et enfin Tainéla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avrakedavra
Veteran
Veteran
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: avrakedavra
SpécialisationS: com'
Niveau:
183/200  (183/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mer 3 Déc - 2:06

La circulation avait déjà repris quand le sadida se décida à se relever plein de poussière et de fiente de dragodinde .

erf quelle journée! mais où elle est pas passée cette f....olle? oula je suis encore sonné . Je jure de retrouver cette sadidette inconsciente ! foi de sadida !

Bon il est tant pour moi que je rajuste ma tenue avant que ma femme rentre et s'aperçoive de ma déconvenue

le sadida repartit en direction de sa maison oubliant sa partie de carte à la taverne où l'attendait Flambeuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aszhara

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Aszhara
SpécialisationS: F.I.
Niveau:
114/200  (114/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mer 3 Déc - 15:27

Alors qu'Avrakedavra se remis de ces émotions, l'Osamodas continua sa course folle en direction d'Astrub. Mais il se stoppa comme bloqué, devant une bute de terre meuble. Il la contourna, calmement, mais avec une grande peur, puis repris sa course folle.

Astrub était à présent en vue globale, l'on voyais son contour.
L' Osamodas disparu dans un nuage de fumée... Rose... pour laisser place à un jeune Osamodas, apparemment désorienté, qui ne savais pas où il était. il continua sa route à pied, en marchant, presque gaiement. Tout son corps ayant changé d'apparence, les gardes le laissèrent entrer, non sans difficulté :


- "Attention, jeune Osamodas, un fléau est en approche de notre belle citée. Mettez vous à l'abri, il est dévastateur !"
- "Ha bon ? Un fléau ? quelle genre de fléau ? Dark Vlad serais-il sorti de son labyrinthe ?"
- "C'est bien pire, mon chère. Il s'agit d'une "chose" comme on l'appelle. On ne sais pas exactement ce que c'est, mais elle est extrêmement forte, elle as terrassée toute une armée Bontarienne hier après-midi."
- "Bon dieu ! C'est horrible !"
- "A qui le dites vous ! Enfin bon, bonne visite dans cette citée, noble aventurier."
- "Merci, bonne surveillance à vous."
- "Merci bien."

Il entra dans la ville, alla à la taverne, et vit qu'elle était entièrement détruite.

- "Bon, ça attendra pour mon p'tit verre de Pas'Tish..."


Il fit demi tour, et alla en direction de la place d'Astrub, juste au sud de la statue du dieu Sadida.

Arrivé sur place, il s'asseyait sur un banc public, et regarda la ville, désertée, comme si elle avait été contaminée. Il se senti toutefois observé. Il regarda autour de lui, et vit une jeune fille, dans une maison, apparemment Eniripsa, d'une splendeur étonnante. Mais dès que son regard eu croisé celui de la fille, elle se cacha et remis les tentures en place.


- "Hmmm.... Étrange... Astrub est vide... Peut-être que le Père Nowel est déjà de retour..."


Il s'endormit ensuite sur le banc, après avoir invoqué un Tofuh'Reveil réglé sur 5 plumes et demies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiymu
Conseiller(e) Eynire
Conseiller(e) Eynire
avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Kaiymu
SpécialisationS: Commandant Espion et membre de la branche RP.
Niveau:
164/200  (164/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Mer 3 Déc - 22:26

Kaiymu prit le Zaap bontarien jusqu'a la célèbre place moins 2 séro.

-Aller hop, on va commencer par le village,

Kaiymu avait les yeux éblouis, partout il voyait ses inconnus beaucoup plus fort que lui


-Oh regarde, un Enutrof en panoplie Abra ancestral ... Je veux !!! Tu m'imagine toi avec ça ? Moi oui ... Toi je te vois bien avec .... Mmh ... Une teinture VIOLETTE !!!

Kaiymu rigola tout seul devant le brouhaha de la vente, son bouftou bouda un moment et kaiymu due s'excuser a genoux ....


-Qu'est que tes susceptible rho ...

"Vend dofus Cawotte fraichement arracher de sir wabbit"
"Cherche des personnes disponible pour terrasser un Ougah"

Une pléiade de chose qu'il aimerait avoir ...


-Bon j'arrête de rêver et je me met au travail. On va tranquillement commencer par ce village, puis on ira a Astrub, et si on ne trouve pas cette brigand, on fonce a Tainéla en fin de journée.
Ok ?

Le bouftou n'ayant pas le choix, acquiesça tout de même


Ils marchèrent et ne pur s'empêcher de passer par la place marchande, des étoiles dans les yeux.
Kaiymu fouilla chaque marchand, et ne trouva pas son bonheur

"Trop laid ..."
"Trop puissant"
"Trop chère ... Sad"
'".... Trop ... C'est quoi ce truc ? La mmmhhhh ? Je peu esseyer ?"

Mmmmmhhh ... MMMh ... ?? Mmh .... MMMHHHHH !!!

-Ouf c'est quoi se machin la c'est totalement inutile ... Bref je suis pas la pour parler avec des marchands, je dois fouiller les alentours

Kaiymu et son fidèle Portugès prirent plus de 3 heures a fouiller la zone en vain[/i]

Bon je suis fatigué, il y a une taverne pas loin tu vien ?

[i]Son bouftou enfin heureux de pouvoir manger ne dis pas un mot et fonca vers l'endroit indiquer ...

Peu de temps après ....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aszhara

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Aszhara
SpécialisationS: F.I.
Niveau:
114/200  (114/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Lun 22 Déc - 2:43

(Erf, personne ne reposte...)

L'Osamodas, réveillé au bout de 5 jours de sommeil (et oui, mal réglé son Tofuh'Reveil), se leva, désorienté, repris ces esprits durant 10 bonnes minutes, puis se dirigea vers le Zaap. Arrivé à 15 mètres de la zone Zaapienne, les hurlements d'étranges aventuriers se faisaient entendre :

- "She11 l0w Kamas, Fast Delivery, Weuh Weuh Weuh Pouint Hyam'Anoob Pouint Coùwm"
- "Vend Anobra 186616K ! +12 force ! A saisir !"
- "Ach3t€ 19x PØus$ièr' Temp."


Devant toute ces personnes au langage étrange, Cuaragoraz se dit que ses personnes, étranges, devais venir de loin, sûrement en dehors d'Amakna. Elles devaient êtres fatiguées, d'où leurs langage.

*Hmmf... Direction...hmm... Heuuu... Disons... Bonta !*
*Fwiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiuuuuwwww*


Arrivé à Bonta, non sans s'être trompé 9 fois de chemin Inter-zaapien, et ayant dû payer plus de 3500 Kamas de taxes, Remarqua que la ville était en fumée du côté du Quartier des Bricoleurs.

- "Mais... Que ce passe-t-il ici, encore une attaque d'Oto Mustam et ces troupes Brâkmariennes ? Heureusement, je suis en permission, vu que j'ai fait quelques missions assez élevées, Il m'as autorisé à Explorer des coins reculés sans être sous alignement Brâkmar."

Il se dirigea vers la zone encore fumante, regarda les dégâts de l'attaque, et se mit à rigoler. Le décors était pathétique. Les cendres étaient diffusées dans le ciel. De quoi ravir n'importe quel Démon.

Il reçu ensuite un Tofu Voyageur de Garcyna, disant qu'elle acceptait de le prendre en escorte dans l'Arche d'Otomaï. Arrivé sur l'île via Zaap, encore une fois, trop chère, il se mit en direction des Marécages. Après 15 secondes sur le sable d'Otomaï, très chaud et avec une atmosphère sèche, il se vit tomber sur le sable, comme porté, transporté vers le ciel.

Après 90 minutes de levée spirituelle, il retourna sur le monde des Douze, mais un problème se fit rencontrer : Il avais perdu 1 mètre de hauteur, des ailes lui avait poussées dans le dos, et ne savais que soigner, plus invoquer de créatures.

Il se dirigea donc vers Astrub, où un Mercenaire placardais un Avis sur le panneau des Avis de Recherches :


" Avis à la Populace :

- Recherché et Dangereux -
Cuaragoraz, Osamodas de cercle inconnu.
Aligné par les forces de Brâkmar, Haut dignitaire de grade 4.

As mis à feu et sang Astrub il y as 51 ans, et as détruit un quartier de Bonta. As été signalé aux alentours d' Otomaï.

As disparu depuis, aucune nouvelle. Nous vous payons également pour tout parchemin de recherche lié à son âme."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aszhara

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Aszhara
SpécialisationS: F.I.
Niveau:
114/200  (114/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Lun 13 Avr - 20:37

[ Petit Up, cette histoire est vraiment intéressante, il faut la remettre à jour.
Postez mes amis cheers

Ps : Remarquez que MA couleur de modération est l'Indigo. Je porte l'exclusivité Wink
© Cuaragoraz, 2009. aucun droits réservés.
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat-Astrophe

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Cat-Astrophe
SpécialisationS:
Niveau:
52/200  (52/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Jeu 23 Avr - 22:05

Cat-Astrophe, un peu bourré ayant vu Cuaragoraz a bonta, se cacha puis prit une potion de rappel et croisa un Eniripsa regardant une affiche. Il lit l'affiche puis, au lieu de penser, parla sans le faire exprès:

"Ouf c'est Cuara' qui est accusé, faut que j'arrête de retrouver des amis à Bonta dans une taverne pour jouer au poker et de me faire choper par les gardes ..."

Puis, entendant ses propres paroles ...

"Hein ? crote de bouftou ! t'as rien entendu petit Eni ok ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat-Astrophe

avatar


Feuille de personnage
Personnage Principal: Cat-Astrophe
SpécialisationS:
Niveau:
52/200  (52/200)

MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Jeu 23 Avr - 22:12

Puis, en réfléchissant et en relisant, Cat-Astrophe remarque que ce n'était pas le même quartier mais voyait des gardes, ayant entendu ses paroles, arriver sur lui...

"Crote de bouftou !"

Il utilisa dons une potion de Brakmar, seul endroit où détruire un quartier de Bonta, même si ce n'est pas le même que sur l'affiche n'est pas condamné ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bord de la rivière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Menat-la-rivière
» Chat-Minou à bord
» [Programme TV] A bord du Charles de Gaulle
» le tableau de bord du KA 50
» journal de bord d'un jeune cpt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan Eynire :: La Reception :: Les Hautes herbes. :: Le Salon de Grand-mère Enue.-
Sauter vers: